Le plateau du Marathon

Le marathon de Montpellier 2017 s’annonce rapide et cosmopolite avec un plateau Elite fort fourni.

 

Quatre  coureurs en moins de 2h20mn chez les hommes

Quatre athlètes masculins affichant des chronos en moins de 2h20 prendront le départ du Marathon de Montpellier  le 19 mars prochain, le Franco Marocain HRIOUED ALAA vainqueur du Marathon de Montpellier 2016 en 2h19 qui a aussi réalisé fin janvier 2h17 au Marathon de Marrakech. Le Kenyan Julius Ndiritu Karinga à également couru en 2h14  en mars 2016 au marathon  de New Taipei City au nord de Taiwan. Notre franco marocain Sadek Bahla 1er au Marathon de Montpellier en 2011 ayant un record sur cette distance en 2h15 essayera de renouveler son exploit. Le contingent kenyan et Marocain devra se méfier de L’Ethiopien Qassim Shumbii  qui viendra peut être perturber les favoris avec un temps de 2h20 au Marathon de la Liberté à Caen en juin 2016. Le Marocain IMGHARENE LYAZID  sera certainement pas très loin avec son 2h23 au marathon de Marrakech fin janvier. Le marocain Khalid LABLAK troisième en 2h28 l’année dernière lui aussi au marathon de Montpellier avec un  record à 2h16 au marathon de KOLN en octobre 2015. Les Kenyans Sammy KIPLAGAT KEMBOI avec ses 2h27 en 2012 et David CHEGE 2h25 en 2014 sont des habitués de notre marathon ne se laisserons pas détacher. Le Kenyan DUNCAN KIPKURGAT viendra s’essayer sur marathon après ses 1h04 au semi d’Annecy en avril 2016

 

Une lutte entre Kenyanes et Croate chez les femmes

Côté féminin, la lutte pour la victoire devrait être également très serrée. Comme chez les hommes, la lauréate de l’édition 2016 sera au départ; Mercyline JERONOH originaire du KENYA, qui  s’était imposée en 2h47 à également terminé récemment  4eme au Championnat  de France de Cross 2017 à Saint GALMIER devra batailler avec une nouvelle entrante Marija VRAJIC d’origine CROATE  2h40 au Marathon de Trévise en mars 2016 qui est aussi détentrice d’un 7h27 au 100km de Winschoten en septembre 2015. La Marocaine Fatiha ASMID viendra aussi s’essayer sur marathon après ses 1h14 au semi marathon de Marrakech fin janvier.